Plaques de cuisson

La plaque de cuisson est plutôt visible, elle caractérise donc clairement une cuisine. Elle est choisie pour son esthétique, mais aussi pour son type, parce que les performances, et donc les résultats de cuisson, changent en fonction du support technique. La dernière évolution, bien-aimée, est la plaque de cuisson à induction, mais les cuisinières à gaz, électriques et en vitrocéramique restent actuelles.

Types de plaques de cuisson
Plaques de cuisson à gaz
Plaques de cuisson à induction
Plaques de cuisson en vitrocéramique
Plaques électriques
Plaques de cuisson domino
Dimensions
Installation des plaques de cuisson
Sur plan
À fleur de plan
Position des plaques de cuisson
Matériaux pour plaques de cuisson

TYPES DE PLAQUES DE CUISSON

Plaques de cuisson à gaz. Ce sont les plus répandues et les plus économiques, composées de brûleurs de différentes tailles, faciles à régler. Elles peuvent être en acier inox, en acier émaillé ou en verre. La plaque en acier inox est la plus délicate et nécessite un nettoyage constant, celle en acier émaillé dispose de différents types de couleurs et de finitions, et celle en verre, également appelée « cristal », est la plus facile à nettoyer, car elle ne surchauffe pas et donc les éclaboussures ne brûlent pas. Les plaques de cuisson à gaz n’ont pas une excellente efficacité énergétique et il est conseillé d’acheter des modèles avec des voyants qui indiquent si elles sont allumées..
Plaques de cuisson à induction. Elles fonctionnent à l’électricité en utilisant des champs magnétiques. Toute la chaleur produite est concentrée sur la casserole sans dispersion et les temps de cuisson sont considérablement réduits: il y a un moindre risque de brûlure et elles s’éteignent automatiquement dès qu’elles ne sentent plus le poids de la casserole, qui ne risque jamais de se renverser puisque la surface est plate, et le nettoyage est vraiment facile. Par contre, elles ont besoin de casseroles appropriées avec une base ferreuse et, dans certains pays, d’un contrat électrique de puissance supérieure à la moyenne pour l’utilisation simultanée de plusieurs appareils électroménagers, et ont un coût plus élevé que les autres.
Plaques de cuisson en vitrocéramique. Elles fonctionnent à l’électricité en chauffant une résistance circulaire qui à son tour chauffe la plaque de cuisson en vitrocéramique. Elles ont une efficacité énergétique inférieure à celle des plaques de cuisson à induction, nécessitent des casseroles à fond parfaitement plat et ne sont pas toujours bon marché, bien que cela dépende beaucoup des accessoires choisis. Elles sont faciles à nettoyer, équipées de voyants qui signalent si la plaque reste allumée et, compte tenu de la surface lisse, les casseroles ne risquent pas de se renverser.
Plaques électriques. Il y a généralement au moins quatre plateaux, de différente puissance, mais réglables, même si le réglage n’est pas immédiat Le prix est bas et elles fonctionnent à l’électricité.
Plaques de cuisson domino. Pour les plus exigeants, la possibilité d’utiliser différents types de plaques de cuisson en fonction de la préparation à effectuer. Il s’agit d’une plaque de cuisson sur mesure, composée de modules individuels, par exemple de gaz et d’induction, et peut-être même d’une friteuse ou d’un appareil à vapeur encastrable.

DIMENSIONS

En fonction du type choisi et de la quantité des modules désirés, il est possible de trouver des plaques de cuisson de petites dimensions, de 30 cm, pour les cuisines secondaires, des plaques de cuisson plus courantes de 60 cm, ou celles de 75, 90 ou 120 cm.

INSTALLATION DES PLAQUES DE CUISSON

Sur plan. La plaque de cuisson est posée sur le plan du meuble.

À fleur de plan. La plaque de cuisson est encastrée dans le plan de travail du meuble, créant un unique plan.

POSITION DES PLAQUES DE CUISSON

Où est le raccordement ? La plaque de cuisson doit être alimentée. Si elle fonctionne à l’électricité, une prise de courant suffit et donc c’est facile ; si au contraire elle est à gaz, il est nécessaire de vérifier la position du tuyau de raccordement qui peut être légèrement modifiée à l’aide d’une rallonge.
Où est l’évacuation des fumées ? La hotte aspirante complète la plaque de cuisson et est essentielle pour prolonger la durée de vie de la cuisine. Les modèles classiques de hotte intégrée dans l’élément haut ou de hotte murale ont l’évacuation murale, alors qu’elle est au plafond pour les cuisines ayant une implantation à îlot ou péninsule. Pour les plaques de cuisson à induction et en vitrocéramique, sans flammes, il est également possible de prévoir une hotte escamotable dans le plan de travail, placée derrière, à côté ou même dans la plaque de cuisson.
Quel est le flux de travail ? La plaque de cuisson devrait être près du four pour créer une seule zone de cuisson et disposer de deux côtés du plan de travail pour poser et travailler. Encore mieux si elle est placée de manière à rendre naturel le passage de l’évier au plan de travail, puis à la plaque de cuisson, et ensuite aux colonnes avec four et rangement. Cela facilite la tâche de celui qui cuisine en permettant des mouvements naturels et efficaces.
Plaques de cuisson d’angle. La solution en angle, plus utilisée dans les cuisines classiques que dans celles contemporaines, est généralement déconseillée, parce qu’elle nécessite l’utilisation, dans une position particulière, d’un élément bas avec la partie supérieure laissée vide pour l’appui de la plaque de cuisson, avec un joint à 45° de l’angle vers la plaque de cuisson, augmentant ainsi les possibilités d’infiltrations d’eau et de vapeur.
Distance entre les plaques de cuisson et les colonnes. Pour augmenter la durée des colonnes, il est préférable de ne pas les placer à la portée des éclaboussures de nourriture et de vapeur excessive. Une distance d’au moins 30 cm entre les deux éléments est conseillée.
Prévoir des crédences. Derrière la plaque de cuisson, et éventuellement sur le côté, si elle se trouve dans un angle, il est utile de placer une crédence pouvant avoir des hauteurs différentes, pour pouvoir facilement nettoyer les éclaboussures, inévitables lorsqu’on cuisine, et protéger le mur de la vapeur.

MATÉRIAUX POUR PLAQUES DE CUISSON

Acier inox. C’est un matériau très hygiénique et résistant aux taches, mais plus sensible aux rayures. Parfait pour une esthétique minimaliste, parce que la plaque de cuisson peut être soudée au plan de travail sans signe de raccordement. Nécessite une attention lors du nettoyage pour éviter les auréoles.
Acier émaillé. Il est beaucoup plus facile à nettoyer que l’acier inoxydable et peut être choisi dans de nombreuses couleurs différentes, même pour le coordonner à la couleur de l’évier. Il faut prendre soin de ne pas ébrécher l’émail.
Verre. Appelé également « cristal », le verre est traité pour résister aux rayures et aux chocs, il est facile à nettoyer, n’absorbe pas la saleté et conserve sa beauté au fil du temps.