Éclairage

C’est étrange à dire, mais le choix de l’éclairage dans la cuisine est souvent sous-estimé. En réalité, il contribue activement à l’esthétique, en l’enrichissant et en la faisant littéralement ressortir, mais aussi à la fonctionnalité de la pièce, car ceux qui ne voient pas bien ne peuvent pas cuisiner au mieux. D’ailleurs, il existe des propositions d’éclairage très différentes, capables de satisfaire les styles, les besoins et les exigences économiques les plus variés.

Types d’éclairage
Conseils pour l’éclairage

TYPES D’ÉCLAIRAGE

Lumière naturelle. La première source à considérer est la lumière naturelle, sans égale. Les fenêtres de la cuisine sont essentielles pour éclairer l’environnement, en plus de permettre une bonne aération de la pièce. Elles permettent de travailler au mieux quand elles sont placées au-dessus du plan de travail ou au moins devant. Mais en cas d’implantation en îlot ou en péninsule, faire attention à ce que l’ouverture de la fenêtre en même temps que l’utilisation du plan de travail ne soit pas difficile, en particulier s’il y a un évier à proximité: il faut toujours vérifier si le mitigeur est un obstacle et, le cas échéant, en choisir un escamotable.
Lumière artificielle. Pour éviter les zones d’ombre et compenser le manque de lumière naturelle, il existe de nombreuses options: les lampes et les spots orientables, les lampes suspendues, pratiques au-dessus de la péninsule ou de l’îlot, l’éclairage sous les éléments hauts avec des néons classiques ou avec des bandes à LED qui consomment peu et sont durables dans une perspective d’économie d’énergie. Et aussi: les lumières encastrées dans la partie inférieure des étagères, les barres de crédences lumineuses, l’éclairage intérieur des différents types de meubles.

CONSEILS POUR L’ÉCLAIRAGE

Éclairage des zones de travail. Prévoir des lumières de forte intensité pour la zone de l’évier, de la plaque de cuisson et du plan de travail. Utiliser une lumière provenant du haut pour la table. Éclairer correctement l’îlot et la péninsule.
Spots encastrables. Créer de faux plafonds pour accueillir des spots encastrables, utiles pour éclairer des zones restreintes.
Réglage de l’éclairage. Installer un système de réglage de l’intensité lumineuse, pour créer différentes atmosphères à différents moments de la journée et comme solution d’économie d’énergie.
Éclairage interne des meubles. Illuminer l’intérieur des meubles pour faciliter la vue, et même dans certains cas les activités, comme dans les colonnes avec plan de travail extractible.