Cuisines linéaires

Parmi tous les types de cuisines à choisir, ceux qui aiment la simplicité préfèrent les cuisines linéaires, ou « en longueur ». Elles se développent sur un seul mur ou sur deux murs opposés et sont alors appelées « cuisines en double linéaire » ou « cuisines en couloir ». Même si elles ne permettent de meubler qu’un seul mur, elles réservent différentes possibilités d’implantation, toutes à personnaliser.

Types de cuisines linéaires
Les avantages des cuisines linéaires
Ergonomie et flux de travail
Distances minimales
Conseils pratiques

TYPES DE CUISINES LINÉAIRES

Il est surprenant qu’avec un seul mur à disposition pour la cuisine, il existe de nombreuses options parmi lesquelles choisir:

  • cuisines linéaires proprement dites, se développant sur le même mur, qu’il soit long ou court ;
  • cuisines linéaires avec plan snack final, qui augmentent donc les possibilités et donnent du mouvement à la disposition des meubles ;
  • cuisines linéaires avec table finale pour rendre la solution compacte, avec une zone repas ;
  • cuisines en couloir où la zone de travail, l’évier et la zone de cuisson sont placés contre un mur, tandis que sur le mur opposé se trouvent les colonnes de rangement, les fours et le réfrigérateur ;
  • cuisines linéaires avec des colonnes séparées, qui possèdent donc un espace supplémentaire, généralement réservé au rangement, par rapport à la partie linéaire.

LES AVANTAGES DES CUISINES LINÉAIRES

Ceux qui aiment le design minimaliste et essentiel sont souvent très attirés par les cuisines linéaires, qui permettent des choix sobres et contemporains tout en étant attentives à la fonctionnalité. Mais, il y a également d’autres avantages à considérer si l’on souhaite meubler une cuisine avec une implantation linéaire.
Exploiter au mieux le seul mur disponible pour meubler la cuisine, même avec des choix design, jeunes et modernes.
Meubler les espaces étroits et longs, comme les « kitchenettes » de nombreux appartements rénovés, utilisés pour la préparation des repas tandis que la consommation a lieu dans la salle à manger, à moins d’installer une table en appui sur la partie finale des éléments bas linéaires.
Créer une cuisine linéaire de dimensions minimales, c’est-à-dire d’au moins 300 à 360 cm à équiper d’un réfrigérateur, d’un évier à deux cuves, d’un lave-vaisselle, d’une plaque de cuisson et d’un four. Descendre au-dessous de cette superficie implique une diminution de l’espace pour la préparation ou alors la recherche de solutions alternatives, telles que des plans de travail rétractables.
Meubler la zone cuisson présente dans un grand salon ou dans une petite pièce, qui doit remplir plusieurs fonctions, avec des meubles en longueur parfaits pour qu’une personne seule se déplace aisément dans la cuisine.


ERGONOMIE ET FLUX DE TRAVAIL

La cuisine linéaire est conçue pour être utilisée par une seule personne à la fois, car elle permet des déplacements sur une seule trajectoire. Pour rendre les mouvements aussi fluides que possibles, et donc bouger selon les règles de l’ergonomie et des flux de travail optimaux, il faut considérer les actions nécessaires pour cuisiner et disposer le mobilier en conséquence: d’abord la zone lavage, ensuite la zone préparation, puis la zone cuisson et enfin la zone destinée au stockage. De cette manière, l’alignement et la concentration des fonctions font qu’une personne se déplace rapidement et efficacement. La cuisine en couloir, en revanche, simplifie les flux de travail et les rend plus circonscrits, parce qu’elle utilise moins d’espace grâce aux éléments disposés sur les deux murs opposés.


DISTANCES MINIMALES

  • 100 cm d’espace sont nécessaires s’il y a un mur en face des meubles placés en longueur. Ainsi, il sera facile d’ouvrir, de charger et de décharger également le lave-vaisselle.
  • 30 cm d’espace doivent être laissés entre la plaque de cuisson et les joues des colonnes, si elles sont placées l’une après l’autre, pour éviter des surchauffes néfastes.
  • 120 cm d’espace permettent, dans les cuisines en couloir, de passer et d’ouvrir les façades entre les éléments placés parallèlement sur les deux murs.

CONSEILS PRATIQUES

La simplicité de la cuisine linéaire nécessite cependant d’être attentifs à quelques mises en garde utiles avant de choisir cette implantation et de passer à l’achat des meubles.
L’espace en hauteur doit être totalement exploité pour augmenter les éléments de rangement, surtout si le seul mur disponible dans la cuisine pour le mobilier est en plus long et étroit. Les cuisines modulables possèdent des éléments hauts sur toute la hauteur, avec des modules superposés ou des éléments hauts plus hauts.
Agrandir visuellement la pièce si la kitchenette est petite, en utilisant des niches, des barres de crédence, des étagères et des vitrines, utiles également dans une pièce étroite et longue, où il peut même y avoir de la boiserie et des étagères.
Éclairer les pièces spacieuses ayant une grande cuisine linéaire avec plusieurs points de lumière, car une lampe seule, aussi puissante soit-elle, serait limitée.
Calculer l’encombrement, en particulier des portes, des fenêtres et des radiateurs, et les distances minimales à respecter entre les murs et les éléments, afin de pouvoir ouvrir les portes et les casseroliers et de circuler librement.